Page créée le 09/06/2023 ; dernière modification le 26/07/2023.

Marque - Référence

Jouef HJ6237

Type

Wagon plat bâché Lailps EVS articulé à 3 essieux

Numéro UIC Date de révision
21 87 421 6 088-8 P 13.10.85
Attache : Pompey

Masse

151 g (NEM : 123 à 159 g).

Commentaires

Wagon en époque IVb (après 1980). L’échelle n’est respectée que de manière relâchée (voir tableau des cotes). En particulier, ce wagon est bien trop large. C’est un curieux mélange de finesse et de … moindre finesse, pour être gentil — quoique, pour le prix, on n’ait pas forcément envie d’être gentil…

En effet, les bouts sont très détaillés, avec de nombreuses pièces rapportées : échelles photodécoupées, poignées, tringles de verrouil­lage des bâches, etc. D’un autre côté, il n’y a ni crochet d’attelage, ni demi accouplements de frein, et aucun emplacement prévu pour cela. Les marchepieds de manœuvre sont moulés avec le châssis. Photo.Vue de trois-quarts face

Les bâches sont patinées. Curieusement, l’une a une bande de salissure nettement plus large que l’autre…

Le dessous ne présente aucune pièce rapportés, cela nous ramène au moins quinze ans en arrière (personnellement, ça ne me dérange pas trop, mais on pouvait espérer mieux pour le prix). Photo.Dessous du châssis

L’essieu central n’est pas équipé d’élongation, comme Roco a su le faire sur ses TA378 STVA (dont, si j’ai bien compris, la SNAV a repris le châssis pour les Laps). À la place, il y a un système de biellettes croisées pour maintenir l’essieu radiant. Photo.Essieu central radiant

Le montage des essieux n’est pas courant en matériel industriel, puisqu’ils ont des fusées cylindriques tournant dans des plaques métalliques, comme les wagons Hornby-Acho des années 60. La distance dos à dos des roues est un peu faible : de 14,3 à 14,4. Les roues sont un peu trop petites. Les boudins ont une hauteur de 0,9 mm. Le roulement est bon. Photo.Fusées d’essieu et paliers en tôle

Au roulage, je constate une oscillation verticale d’un des demi-wagons, au niveau de l’essieu central. Cela semble dû au jeu des articulations de ce dernier.

Voir le forum Loco-Revue.

Modifications

Réduction du jeu d’articulation de l’essieu central par remplacement des vis à épaulement M2 par des vis normales. Il suffit de les bloquer modérément puis de les desserrer d’un quart de tour. Photo.Remplacement des vis de l’essieu central

Historique

Wagons construits à 21 exemplaires en 1974 par la Société nouvelle des ateliers de Vénissieux (SNAV) pour le compte de la Société d’étude et d’exploitation de wagons spécialisés (EVS). D’abord immatriculés Laps 21 87 043 9 000 à 020, ils ont reçu à partir de 1980 la nouvelle numérotation UIC Lailps 23 87 421 6 001 à 020 (le wagon no 000 ayant été vendu à Transfesa).

Caractéristiques principales (environ) : tare 24 t ; surface utile 70 m2 ; capacité maxi 200 m3.

Des wagons ont été construits pour d’autres exploitants en Italie (Indesit, Ausiliare SPA Milano) et en Espagne. La Transfesa espagnole a conçu et fait construire des wagons semblables, avec essieux interchangeables.

Documents

  • Site Club MFTrain (en espagnol). Voir un extrait de l’article de ce site, traduit en français.

En 1974, 21 wagons plats de ce type ont été construits pour la société française EVS, enregistrés à la SNCF en numérotation UIC 1972 sous la dénomination Laps 21 87 043 9 000 à 020. Par la suite, avec la numérotation UIC 1980, ils sont devenus Lailps 23 87 421 6 001 à 020 (le 000 a été vendu à Transfesa en 1976).

En 1976, Transfesa a acheté le Laps 21 87 043 9 000 à EVS, comme mentionné ci-dessus. Cette plate-forme 000 a servi de prototype pour que la SNAV puisse développer un modèle spécifique qui devait inclure un système de changement d’essieu. De nouveaux wagons, extérieurement identiques à ceux construits précédemment pour EVS et Indesit, ont ainsi vu le jour, mais avec l’avantage supplémentaire de pouvoir être intégrées dans les circulations de la péninsule ibérique. La commande finale de Transfesa comprenait 47 unités.

Suite aux commandes susmentionnées d’EVS, Indesit et Transfesa, la société italienne Ausiliare SPA Milano a passé une commande auprès de la SNAV pour 40 wagons supplémentaires de ce type, qui ont été enregistrés auprès des chemins de fer italiens FS sous le nom Las 21 83 044 5 1xx (plus tard Lails 23 83 420 7 8xx). Extérieurement, ces premiers Lailps d’EVS et les Lails d’Indesit / Transfesa / Ausiliare étaient identiques et connus sous le surnom de « gooseneck » (col de cygne).

À partir des années 1980, la société EVS a loué et vendu un grand nombre de ces wagons Lailps à d’autres sociétés européennes telles que ASG ou Flumroc, mais ils ont conservé leurs plaques d’immatriculation SNCF.

Wagon plat bâché Lailps JouefWagon plat bâché Lailps Jouef

Wagon articulé Debach’vit EVS

Cliché EVS extrait de mftrain.com.

Cotes Réelle 1:87 Modèle
Longueur H. T. 26 500 1 304,6 307,0
27 000 1 310,3
Longueur châssis 25 260 1 290,3 291,1
25 760 1 296,1
Largeur châssis 2 800 32,2 35,6
Hauteur 3 775 1 43,4 51,7
4 425 1 50,9
Empattement 20 840 239,5 240,0
Diamètre roues 920 10,6 10,3
  1. Selon version