Éclairage des voitures SNCB I2 LS Models

Page créée le 20/07/2023 ; dernière modification le 22/07/2023.

Voiture SNCB I2 B11

Voiture SNCB I2 B11 LS Models.

Constat préalable

Le bogie côté portée en 2 points présente quelques frottements en pivotement.

Le toit se déclipse facilement. Un emplacement pour réglette d’éclairage est prévu. Il mesure 232 × 9,6 mm ; il s’arrête avant les plateformes. Or, j’ai l’habitude de les éclairer aussi : il n’y a pas de raison de les négliger, même si elles le sont effectivement par les fabricants. La longueur maximale disponible entre les dossiers est de 250 mm.

Quelques caractéristiques sont à remarquer :

Passage pour fils d’éclairage, vu côté châssis

Cliquez sur la photo pour une vue rapprochée.

Passage pour fils d’éclairage, vu côté toilettes

Les deux derniers points font qu’il ne faudra qu’un minimum d’usinage pour la mise en place de l’éclairage, ce qui est rare et bien.

Réglette d’éclairage

Conception de la réglette

La conception de la réglette a demandé de relever quelques cotes. Le pas des fenêtres, qui correspondra au pas des LED, est :

L’emplacement pour réglette est centré sur les compartiments, et non sur l’axe de la voiture. Il faut en tenir compte pour les toilettes et les plateformes.

Une fois la réglette conçue avec KiCad, j’ai imprimé la face inférieure (celle des LED) pour vérification. Cela m’a permis de constater que quelques ajustements étaient nécessaires. En particulier, les LED H5 et H11 (voir plan d’implantation) devaient être décalées de 1 mm de leur position nominale à cause de la présence de traverses qu’il aurait fallu fraiser sinon. Bizarre que l’on trouve encore ce genre de bourde sur du matériel récent.

Dessin de la réglette

Réalisation

Voici quelques aspects de la réglette d’éclairage terminée.

Vue de la réglette (recto)

Vue de la réglette (verso)

Notes :

Préparation de la caisse

Pour permettre la prolongation de la réglette au-dessus des plateformes, la partie transversale des supports aux extrémités est fraisée sur 1,5 mm de profondeur.

Cotes pour l’usinage des butées de réglette

Un trou ⌀ 3 est percé à 7 mm du dossier, dans l’axe de la voiture, pour permettre à la LED d’éclairer la plateforme.

Cotes pour le perçage de la caisse

Voici le résultat de ces usinages.

Résultat de l’usinage de la caisse

Cliquez sur la photo pour une vue rapprochée.

Électrification des bogies

Comme remarqué en préambule, les lamelles de prise de courant fournies ne sont guère utilisables. J’opte donc pour l’emploi de fils nus enroulés sur les axes d’essieu.

Il n’y a pas assez de place sur le dessus des bogies pour coller les morceaux de cuivre autocollant qui servent aux connexions électriques, car le passage des appuis de portée ne le permet pas. Donc le cuivre est collé en dessous, bien que ce soit moins discret. Comme d’habitude, des fils nus de diamètre 15/100 sont soudés sur ces pastilles de cuivre…

Soudage d’un fil nu sur le bogie

… puis enroulés sur les axes. Les fils de liaison isolés (100 mm environ, mais 80 mm suffiraient) sont soudés à leur tour puis cheminent par les passages obliques dont il a été question plus haut.

Bogie équipé de ses fils de liaison

Pose de la réglette

La réglette se place sans problème. Elle est maintenue par une petite boulette de Patafix à chaque extrémité.

Réglette côté LED

Promenez la souris sur la photo pour en voir les détails.

Des pastilles sont prévues à l’extrémité de la réglette pour raccorder des LED de feux d’arrière, ainsi que l’ILS pour les commander. Je n’ai pas installé ce dispositif pour le moment, d’autant qu’il n’y a aucun emplacement discret pour cela, car les portes sont à ras des dossiers.

Résultat

Côté compartiments.

Vue de trois-quart côté compartiments

Vue de profil côté compartiments, contre-plongée

Côté couloir.

Vue de trois-quart côté couloir, contre-plongée

Vue de profil côté couloir, contre-plongée