Amélioration des
VTU LS Models (2)

Page créée le 07/02/2021.

Démontage

Le démontage est assez facile. Le châssis est pris entre des clips supérieurs en forme de crochets, assez fragiles, et d’autres inférieurs. Pas besoin de cartes plastiques, car il ne faut pas écarter les parois, mais simplement déclipser les clips inférieurs.

Voiture démontée

On remarque sur cette photo les pivots de bogies en acier doux (certains sont rouillés…) filetés et munis en leur milieu d’un méplat pour empêcher leur rotation. Ils ont une partie qui fait saillie dans les salles, sans doute pour connecter des fils. Cette solution est peu discrète et ces excroissances seront supprimées.

Démontage des « rampes » d’éclairage

Je veux démonter ces pseudo conduits de lumière pour les fraiser de façon à faire de la place pour les LED. Il est bien sûr possible de les laisser en place pour cette opération, au prix d’un empoussièrement important de l’intérieur de la voiture, sans compter les risques d’endommager la caisse. Certains sont peu collés, d’autre beaucoup trop, comme d’habitude…

Je commence par couper les plots de colle souple, qui a bien attaqué le plastique.

Décollement d’un guide de lumière

Puis je soulève progressivement la pièce à l’aide d’un petit tournevis et de piques à cocktail.

Décollement d’un guide de lumière

La colle finit par céder. Résultat :

Décollement d’un guide de lumière, résultat

Comme souvent, c’est l’élimination de la colle qui est le travail le plus pénible.

Sur cette photo, on voit que le dessus de l’intercirculation a aussi été fraisé, mais cela s’est révélé inutile.

Portes

Les portes étant translucides, comme on le verra plus loin, il y a deux solutions : soit ne pas éclairer les plateformes, soit peindre les portes ; ce sont les seules pièces de la caisse qui ne le sont pas (à l’intérieur) !

J’ai choisi la deuxième solution… Heureusement, les portes sont assez faciles à démonter, par quatre petits clips. Malheureusement, le vitrage est bien collé (cela dépend aussi des exemplaires ; sur la première série de 2009, il est souvent facile de les décoller en glissant une lame. Mais il faut garder l’appariement entre porte et vitrage car le collage laisse des irrégularités qui empêcheraient le remontage correct). Si le décollement n’est pas possible, il faut peindre par-dessus.

On voit bien ici les quatre petits clips de porte (A), ainsi que le système d’accrochage du châssis (B).

Vue intérieure de la porte

Porte déclipsée.

Porte démontée

Sur le vitrage sont représentés une main courante et même le bec de cane ! C’est invisible de l’extérieur… Je vais peindre en peinture argent, la plus efficace pour couper la transmission de la lumière.

Aménagement

L’aménagement doit être démonté pour enlever puis raccourcir les pivots de bogies. Il est clipsé en quatre points de chaque côté. Pas de difficulté particulière. À signaler cependant que des pièces : sièges, tablettes, cloisons vitrées, porte-bagages, sont susceptibles de se décoller pendant les manipulations.

Châssis

Il y a deux petits lests. Les axes de bogies métalliques qui dépassent à l’intérieur sont simplement posés, non collés, faciles donc à extraire pour scier la saillie.

Vue d’un pivot de bogie démonté