Modification de la
voiture B4D SE REE (1)

Page créée le 30/11/2021.

B4Dd SE vue de profil

B4Dd Sud-Est REE.

Cette voiture très réussie au point de vue aspect (à part une légère flèche de la caisse) présente par ailleurs un défaut mécanique.

La prise de courant se fait par les pointes d’essieux tournant dans des flancs métalliques. Ces derniers ont des excroissances verticales — des languettes — qui traversent le châssis et viennent frotter sur des lames à l’intérieur de la caisse. Celles-ci, trop courtes, ne sont pas suffisamment souples. Par conséquent, la rotation des bogies est dure, même en desserrant les vis de pivot. Plus gênant encore : le châssis ne peut pas s’appuyer sur les bogies par les portées prévues.

Je vais donc remplacer les lames de contacts par des fils. Dans la foulée, je vais installer un éclairage des compartiments, qui commandera aussi les fanaux incorporés. Enfin, une petite coquetterie : je vais poser des lanternes amovibles sur l’extrémité opposée aux fanaux.

Préparation de l’aménagement intérieur

Modification de l’alimentation électrique

Je commence par enlever tout le câblage interne. Pour cela, il faut démonter l’aménagement intérieur. Les clips de fixation sont assez durs, il ne faut pas avoir peur de faire levier fermement avec une lame de cutter.

Les lames de contact, les fils (collés sur les cloisons de compartiments) et le circuit imprimé sont retirés. Les fils rouge et noir des fanaux sont dessoudés.

Ancien câblage supprimé

À droite sur cette photo, les lames de contact en forme d’arc de cercle. À gauche, le circuit d’alimentation des fanaux, avec un condensateur anti-clignotement et un connecteur à six contacts compatible NEM 651. Sur celui-ci est branché un interrupteur à glissière pour commander les feux. Malheureusement, il n’est pas accessible sans démonter la voiture.

Les LED des fanaux sont montées sur un minuscule circuit imprimé collé sous l’aménagement.

Circuit des fanaux

Cliquer pour voir le circuit imprimé de plus près.

Comme d’habitude, je prévoyais une LED par compartiment, plus une pour les toilettes et la plateforme d’accès. Mais la construction des extrémités fait que les plateformes ne communiquent pas avec le reste de la caisse. Elles ne seront donc pas éclairées. Vue des extrémités démontées.

Bouts de caisse démontés

Préparation de l’aménagement intérieur

Côté fourgon, inutile d’envisager un éclairage avec la disposition d’origine, car REE a placé des cloisons qui n’existent pas en réalité et qui masquent le milieu du compartiment.

Diagramme partiel de la B4D réelle

Intérieur du fourgon

Les cloisons repérées en rouge sont à supprimer. Celle fléchée en jaune n’existe pas non plus en réalité, mais elle masque le passage des fils venant des bogies. Je l’ai supprimée, et je ne me suis aperçu du problème que trop tard !

Pour la cloison longue, j’attaque à la base avec un couteau X-Acto passé à l’envers (avec le dos de la lame). Pour les petites cloisons, j’utilise une scie bocfil.

Découpe des cloisons

Après ponçage, je recouvre les zones découpées d’une feuille de polystyrène d’épaisseur 0,25 mm, collée avec de l’adhésif double-face mince.

Couverture des zones découpées